Une supérette automatique dans le village ?

supérette boxy automatique
supérette boxy automatique
supérette boxy automatique

Dans la suite de la machine à pain et pour compléter l'offre de l'épicerie participative, nous avons l'opportunité d'installer une "supérette" automatique dans notre village, soit sur la place de la Mairie, soit au niveau du gymnase.
Aussi, nous souhaiterions avoir votre avis : aimeriez-vous avoir une telle machine dans le village et surtout seriez-vous utilisateur/client de cette machine ?
Mais avant de vous permettre de répondre, voici déjà quelques explications.

Concept

Tout d'abord, entrons dans le détail de cette "machine".

Boxy (c'est son petit nom), c’est un nouveau format de supérette qui allège la contrainte des courses et du transport :

  • un container de 15m2, recyclé et réaménagé, entre le distributeur automatique et la petite épicerie de quartier.
  • 100% connecté et autonome grâce à une technologie novatrice « sans caisse » qui lui permet d’être ouvert 24/7 et d’offrir une expérience client facile, rapide et optimisée.

C’est une technologie au service d’un parcours simple : vous entrez, vous prenez ce dont vous avez besoin, vous sortez... et c’est tout !

Concrètement, c’est la promesse d’une expérience client fluide et agréable, pensée pour minimiser le risque de frictions. Vous vous enregistrez via une application puis vous utilisez des moyens de paiement 100% dématérialisés qui correspondent à tous : Apple/Google Pay, tickets restaurants, carte bleue.
En cas d’erreur sur un ticket, il suffit de sélectionner “Aide” et d’indiquer le type d’erreur. Le système corrige et confirme le ticket en moins de 30 minutes. Le débit n’a pas lieu avant 24h.

L'offre produits

Les produits vendus s’inscrivent dans une recherche de consommation saine et responsable sans transiger sur l’accessibilité prix :
  • proposer minimum 20 à 25% de produits certifiés Bio Europe, AB ou Ecocert,
  • privilégier le circuit court et les entreprises françaises,
  • privilégier la qualité nutritionnelle.

Combien ca coûte ?

Pour les clients, les prix des produits sont prévus pour être équivalents à ceux pratiqués dans les supermarchés.
Pour la commune, elle doit "seulement" prendre en charge l'électricité, avec une estimation de 100 euros par mois.

Télécharger le catalogue

Pourquoi une telle machine ?

En attendant la construction de la nouvelle école qui devrait libérer des locaux en 2022, la mairie ne dispose pas pour l’instant d’endroit pour héberger une « vraie » supérette. Cette machine joue le double-rôle de dépanneur et de fournisseur de repas sur le pouce, vient en complément grâce à une disponibilité 24/7 et nous permettra de confirmer le potentiel d’un tel besoin dans notre village car nous aurons accès aux statistiques de vente.

C'est le moment de donner votre avis !

Donc, pour ou contre l'installation d'une telle machine dans notre village ?

VOTRE AVIS :

Les informations que vous transmettrez par ce formulaire ne sont destinées qu'à la Mairie de Vaugrigneuse exclusivement. Pour toute précision n'hésitez pas à nous contacter.